Santé pour tous

Ce projet consiste à doter le  dispensaire  « Community based Health Planning and Services »  du village d’Akuakrom  situé dans  le Sekyere East District au centre du Ghana.

Ce centre tout nouveau,  ouvert depuis le mois de novembre 2011, est né d’un partenariat  solide entre l’association française (de loi 1901) Back To Roots, le service de santé du district  et le village d’Akuakrom.  La commune a contribué à l’aménagement du bâtiment, le gouvernement a apporté les ressources humaines (elles sont au nombre de 5 personnes : un médecin, une sage-femme, deux infirmières et un assistant médical pour arpenter les villages aux alentours  et donner des informations sanitaires) et a assuré leur hébergement   et    l’association Back To Roots s’est engagée à fournir les médicaments et le petit matériel médical.

Le centre médical d’Akuakrom est situé à 30km de l’Hôpital public d’Effiduase où tous les grands malades sont transférés. Ce centre est donc important car il permet de désengorger l’hôpital de tous les petits soins et plus particulièrement de donner la chance aux femmes enceintes de survivre et d’accoucher dignement  avec l’aide de professionnels de la santé.

 

Objectifs du projet

– Doter Akuakrom d’un centre médical moderne.

– Donner accès à la population rurale à un meilleur soin.

– Désengorger l’hôpital d’Effiduase  par la prise en charge des populations venant d’Akuakrom et des villages environnants.

– Réduire la mortalité due au long trajet pour arriver à l’hôpital d’Effiduase.

– Réduire la mortalité infantile due au manque de soins appropriés  pendant la grossesse.

 

Origines et déroulement du projet :

Back To Roots a pour but d’améliorer les conditions de vie de la population d’Akuakrom et les villages aux alentours et nous avons constaté un réel manquement de structures de santé dans cette région du district. La  population  doit se déplacer  dans la ville d’Effiduase qui se trouve à 30 km du village pour se faire soigner. L’association a été malheureusement témoin du manque de soins dans ces villages et de leurs conséquences.

Une réunion a eu lieu à Akuakrom au mois de juin 2011 entre Back To Roots, le conseil des anciens du village et les représentants du ministère de la santé pour décider comment implanter ce centre de santé à Akuakrom.

Un partenariat a été consolidé avec les différents acteurs du projet. Chacune des parties a un rôle à jouer précis afin d’en assurer la réalisation. Ainsi, l’Etat ghanéen a la responsabilité de la rémunération du personnel médical, l’association Back To Roots envoie le matériel médical et la commune est en charge de la maintenance de bâtiment.