L’Histoire du village

Son Histoire

AKUA : nom donné aux filles ghanéennes nées un mercredi.

KROM : « village » en Twi.

Au cours de la guerre opposant l’Empire Ashanti aux troupes allemandes et anglaises à la fin du 19° Siècle, un mercenaire nommé Dwamena Kumaa vint soutenir le roi d’Asokoré en échange de rémunération. Ce dernier ne pouvant pas honorer sa dette, Dwamena Kumaa s’en alla soutenir un autre roi, le roi d’Effiduase auprès duquel il rencontra le même problème. Plus tard, afin d’honorer leurs engagements, les deux rois décidèrent de mettre à sa disposition les butins récupérés durant la guerre. Ces butins comprenaient des esclaves dont la plupart étaient des femmes qu’il était possible de vendre pour en récupérer de l’argent. Parmi elles, se trouvaient ses deux sœurs qu’il libéra directement.

En plus de ces butins, Dwamena Kumaa demanda d’avoir accès à des terres situées au niveau d’une zone locale qui s’appelle aujourd’hui « Seneyja ». Il alla s’y installer avec ses deux sœurs et ils fondèrent un village qu’ils nommèrent « AKUAKROM ». Au fur et à mesure des années, la population s’agrandissant, le village s’étendit progressivement sur la forêt avoisinante.

Plus tard, l’arrivée au village d’hommes originaires d’autres tribus causa des conflits culturels et d’intérêt, ce qui provoqua des mouvements de guerres civiles. Suite à cet épisode, le village d’Akuakrom fut divisé en 5 villages distincts : Effiduase, Seneyja, Akuakrom , Nkwankwannua et Krofa.

Au fur et à mesure des années, le village d’Akuakrom devint le moins développé des 5 villages. Pendant près de 35 ans le village vécu sans chef jusqu’en 2007 quand la reine matriarche décida de nommer un chef de village : Mr BOACHIE DUAH ERNEST originaire d’une famille de Seneyja, qui exerce toujours ces fonctions à l’heure actuelle.

Mr. BOACHIE DUAH ERNEST, chef du village d’Akuakrom. 

 


Mode de gouvernance actuelle

  1. Les 21 membres sont composés de 16 représentants (un par famille), ainsi que du président du comité de développement, du chef de l’association d’agriculteurs (élu au suffrage universel par tous les agriculteurs d’Akuakrom), de la reine, de « l’Assembly Man » (représentant du district pour 3 villages dont Akuakrom et est élu par le suffrage universel de ces 3 villages) et du chef du village (qui est également le trésorier de l’association Zion Train).
  2. Les 15 membres sont composés de 11 personnes du village d’Akuakrom, plus 4 personnes envoyées par le gouvernement (appelées « governments appointees »)
  3. Parmi les 12 membres 7 sont les chefs religieux des Églises d’Akuakrom, 1 est un représentant musulman, 1 est un représentant de la communauté rasta, auxquels s’ajoutent le président du Comité de Développement d’Akuakrom, « l’Assembly Man », et un membre du Comité des Anciens du village. Ceux-ci contribuent ensemble au financement de projets de développement (une messe commune a lieu chaque trimestre et l’argent de la quête est reversé à l’Association de développement d’Akuakrom) ainsi qu’à la paix sociale (une fois par mois, ces membres se réunissent pour régler les tensions sociales).

Le Village d'Akuakrom

Suivez-nous sur YouTube